dimanche 13 juillet 2008

Le Triobike de Denis

"Il y a 9 mois, j'ai acheté le Triobike sur internet avec une certaine appréhension. A l'époque, impossible d'accéder à un seul forum sur le sujet ni aucun avis du constructeur ou autre...
Depuis je roule avec tous les jours, hiver compris. Je vous propose un petit inventaire des points positifs et négatifs du Triobike.

Les plus :
Les enfants sont hyper-protégés et ne risquent aucune chute ou projection en cas de choc latéral ou de problème de cervicale en cas de choc frontal, c'est vraiment leur sécurité et confort qui priment. La forme de la coque est très douce, suffisamment grande (l'espace à l'avant des enfants a le volume d'un caddie), les fauteuils sont confortables et l'intégration de la protection pluie et soleil permet des sorties agréables par tout temps.

Le Triobike est très facile à manœuvrer à petite et très petite vitesse. Les demi tours à faible périmètre sont un jeu d'enfant. La stabilité de l'ensemble permet de s'arrêter n'importe quand et de descendre instantanément du cycle.

Pour la transmission, le couple est énorme ainsi que la montée en vitesse. C'est la triangulation des roues qui permet d'appuyer vraiment fort sur les pédales si on le souhaite. Sans vouloir réaliser une performance ou une course, on peut rouler à très grande vitesse même en pleine charge et ressentir la même sécurité. Il faut tout de même prévoir une certaine distance de freinage.
Aucun entretien n'est nécessaire (tous les câbles sont intégrés au châssis, carter de chaîne intégral) ce qui est une bonne chose puisqu'il n'y a pas de revendeur en France à ce jour.

Les moins :
Le constructeur ne fournit aucun conseil de prise en main du vélo. Si la route est très bombée, il faut fournir un effort parfois substantiel et désagréable pour compenser ; au début on a l'impression que l'embarcation part dans les choux. Il faut bien apprendre à négocier les montées de trottoirs courbes en les prenant en biais pour éviter un effet cisaille, l'habitude vient au bout de 4/5 trottoirs mal négociés.
Il existe un déséquilibre "avant-arrière" mais uniquement avant de monter sur la selle et en pleine charge (enfant + un grand volume de courses). Cela est dû au choix de placer les 2 roues de la coque très en arrière afin de privilégier la qualité des virages. Du coup, en cas de grande charge sur la pointe, il faut soit que quelqu'un tienne la selle soit demander aux enfants de charger. Bref, pas commode...
Les pneus se dégonflent trop vite, il faut les regonfler tous les 1 à 2 mois.
L'absence de béquille peut être gênante à l'arrêt si le terrain n'est pas plat. On peut utiliser le frein à main de la poussette prévu à cet effet, mais le changement de la position de ce câble (vélo vers poussette) prend quand même 10 à 15 secondes. La barre sous la coque, prévue pour ranger la roue avant du vélo (celle qui se rajoute lorsqu'on passe en configuration vélo) a tendance à frotter en cas de montée rapide sur un trottoir très bombé, ce cas se rencontrant heureusement assez rarement.
La peinture du châssis et de la coque est écologique (à l'eau) mais ne résiste pas bien aux chocs ni à la salissure.

L'avis d'un "triobikeur" sur le vélo-brouette :
J'ai vraiment apprécié le confort et l'élégance du cargobike en vitesse de croisière : peu d'efforts sont nécessaires au déplacement une fois l'engin lancé et sa faible largeur est un vrai plus. La répartition et l'équilibre global des masses "avant-arrière" est bien pensée.
On peut citer aussi la possibilité d'y intégrer facilement un maxi-cosi et les matériaux "naturels" et l'apparence globale plus nature du vélo-brouette. Personnellement je n'aime pas trop l'esthétique high-tech du Triobike.
A l'heure actuelle je n'ai pas de préférence pour un système ou l'autre. Chacun ayant vraiment une foule d'avantages certes différents, le mieux serait de pouvoir essayer l'un et l'autre avant de s'équiper.

Conclusion :
Ma femme Florence qui ne pratiquait pas du tout le vélo jusque là s'est sentie très en sécurité sur le triobike qui offre un sans faute sur ce point. Pour ma part je pense que le triobike répond parfaitement à nos besoins de mobilité et de manœuvres fréquentes (courses, déplacement des enfants, déplacement professionnel en vélo simple ou en triporteur,...).

Globalement, je dirais que le principe du Triobike avec son empâtement, son centre de gravité bas, sa stabilité naturelle à l'arrêt, apporte une conduite détendue, dilettante voire insouciante, surtout pour les démarrages et freinages généralement fréquents en ville.
J'ai d'ailleurs commandé une assistance électrique ; à priori disponible à la fin de l'année, je serai sans doute le premier à l'essayer... Cette assistance peut faire des miracles surtout dans les lieux où les déclivités sont très nombreuses et quasi infranchissables en vélo standard, donc totalement impraticables en triporteur ou autre.
Pour notre part et notre plus grand bonheur familial, le triobike a remplacé intégralement l'usage que nous faisions au quotidien de la voiture."
Merci Denis pour ton retour d'utilisateur

13 commentaires:

Thierry a dit…

Bonjour,
Ma femme, ne pratiquant pas de vélo pour le moment, est tombée sous le charme du Triobike en lisant les différents articles le concernant. Lorsque je me suis mis à chercher les points de ventes et les prix pratiqué, je me suis rendu compte que ce n'est pas à la porté de tous les budgets. J'ai essayé de savoir s'il y avait un principe équivalent à la fameuse Eco Pastille pour l'achat d'un véhicule peut poluant, mais il semble que non. C'est un comble quand on pense qu'un vélo, quelle que soit sa forme ou son appellation, va systématiquement dégager moins de CO2 qu'un véhicule ! J'ai donc envoyé un petit courrier à notre Premier Ministre et attend avec impatience la réponse (si réponse il y a). Il serait bien que ce vide soit comblé, et que le vélo familial puisse s'ouvrir même aux petits budgets.

Thierry

http://vivreavelo.over-blog.com/

Anonyme a dit…

Bonjour, je ne suis donc pas le seul triobikeur en France...
J'ai acheté un modèle exposé à Bordeaux en mai pour l'utiliser dans ma petite ville (Haute-Garonne).
Je suis ravi de son utilisation dans la zone "plate" de ma ville car contairement à un triporteur classique il est vrai que le triobike est plus sécurisant et permet des virages sans risques pour les enfants, seul le freinage nécessitant un peu de prudence en fonction de l'état de la route. Car c'est le gros problème de cet engin qui est trés sensible aux défauts du macadam, la direction n'appréciant pas du tout les trous ni les inclinaisons "latérales" du revétement.
De plus malgré la puissance du moyeu shimano nexus 7, la moindre montée devient vite pénible et n'est pas à la portée de n'importe quelle paire de mollets, au grand regret de mon épouse...
Donc un superbe engin mais dont l'usage se réserve vraiment aux zones bien urbanisées, aux bords de mer,...
La fonction trois-en-un est de plus un peu gadget car la poussette ne sert à rien (trop grosse), et le vélo seul ne présente que peu d'intérêt d'autant plus que la séparation de l'engin n'est pas du tout aussi facile que la publicité le fait croire.
Mais malgré tout cela la séduction opère, et dans les bonnes conditions c'est le pied de transporter des enfants comblés et de susciter autant l'intérêt des autres.
Actuellement j'ai commencé l'adaptation d'un kit électrique sur mon modèle afin de résoudre le soucis des côtes, c'est assez compliqué si l'on ne veut pas compromettre la sécurité. A suivre...

Anonyme a dit…

Bonjour,
Je suis égalment heureux propriétaire d'un triobike depuis mai 2008. J'ai acheté mon modèle à Paris (boutique "les vélos parisiens") pour l'utiliser à Orléans. C'est une ville plate heureusement car comme ce qui est dit précédemment le triobike chargé reste assez lourd (j'arrive quand même à transporter mes 2 enfants + mes courses de la semaine).
Pour ce qui est des avantages/inconvineients tout a été bien résumé. Cependant, je rajouterais le fait qu'il manque d'éclairage avant, de clignotants, et d'un rétro. Les gardes-boues ne sont pas trés efficaces.
Cependant, le confort et la sécurité pour les enfants reste d'une qualité inégalée pour un triporteur. La séparation de la caisse et du vélo n'est pas aisée mais reste trés pratique lorsque l'on veut transporter le vélo dans une voiture (pour les vacances ou WE par exemple, prévoir une grosse voiture quand même).
En tout cas, même si le triobike est un peu cher à l'achat, il nous a permis d'économiser l'achat d'une voiture (ce qui de fait rend l'investissement moins onéreux) et surtout beaucoup de CO2 de notre bilan carbone.

Anonyme a dit…

Au fait, Denis, qu'en est-il de cette histoire d'assistance électrique pour le triobike ?

Olivier, Toulouse a dit…

Bonjour, je relance ce commentaire car j'ai enfin installé un kit d'assistance électrique sur mon Triobike, il était difficile de trouver le bon compromis couple / vitesse mais ça fonctionne trés bien maintenant, voila un truc qui va faire plaisir à ma femme !
J'enterai dans les détails si quelqu'un est intéressé.
A bientôt.

Ronan a dit…

Message à Olivier de Toulouse :
je serais ravi de publier un retour sur le triobike avec l'assitance électrique.
N'hésite pas à me contacter.
voir rubrique "contact"
@+
Ronan

jibu a dit…

Bonjour,
Je suis intéressé par un vélo pour transporter des enfants, Est.ce qu'on peut en caser 3 dans ce triobike?
Et le système électrique, est-ce vendu par triobike ou c'est un kit adapté?

Merci d'avance.

val a dit…

Bonjour
J aimerai beaucoup trouver un triobike d occasion pour correspondre à mon budget. Pensez vous que je puisse en trouver en France et où?
Merci beaucoup

Shoucair a dit…

et mois je croyais que nous etions les seuls en France possedants un trioBike!!! nous sommes amoureux de ce velo depuis que nous l'avons achete a Hambourg, mais suite a notre demenagement a Paris, nous l'avons toujours gare dans le Parking!!! ma femme a peur de l'utiliser a Paris avec la folle conduite... alors nous pensons a le revendre... avec quelques larmes... :)
mon email est esg@gl-net.com

Anonyme a dit…

Bonjour Shoucair,

J'ai tenté de vous envoyer un mail mais celui-ci m'est revenu.
Pourriez vous me communiquer la bonne adresse.

Bien cordialement.

dom p a dit…

Bonjour,

Si vous pensez vendre votre triobike, je suis intéressée.
Mon adresse email est dompouy at hotmail dot com

J'ai pas mal de questions sur le pliage. Est ce facile car l'avantage énorme est de pouvoir le garer à Paris dans la rue sans trop attirer l'attention?

Merci

Dom

bikyfamily a dit…

Bonjour à tous,

Bikyfamily.fr importateur de la marque triobike en france vous propose jusqu'au 15 décembre 2014, une offre promotionnelle sur nos triporteurs:

nous vous proposons des triporteurs, modèles Mono et Boxter au prix exceptionnel de 2490 euros inclus :

- capote pluie
- sièges 2 ou 4 personnes en simili cuir comportent deux harnais de sécurité
- frais d'envoi offert d'une valeur de 139 euros

Caractéristiques techniques:
8 vitesses Nexus, anti vol + arceau pour attacher une chaîne de sécurité, frein à disque avant/arrière, garde-boue, cadre en alu.

Pour plus de renseignements, veuillez nous contacter au 06 64 36 72 49 ou sur notre site www.bikyfamily.fr dans la rubrique contact.

L'équipe Biky Family
06 64 36 72 49

Anonyme a dit…

Bonjour, je suis a la recherche d'un triobike d'occasion.
Idealement le modele v2 . Merci de me contacter sur yves.tchertok@orange.fr