mercredi 28 mai 2008

Emporter son vélo brouette en vacances ?

C'était l'idée un peu folle lancée par 2rouesdoudous il y a 2 mois.

Pari relevé, ce qui lui a permis d'emmener son cargobike long en vacances dans le Sud.

"Avant toute chose ma solution nécessite de posséder une voiture qui a un coffre assez grand pour accueillir la benne du vélo brouette (qui est bien assez grande pour recevoir les bagages pour 2 adultes et deux enfants pour une semaine). Avoir un véhicule équipé de barres de toit longitudinales est aussi un plus.
J'ai bricolé un support avec 2 rails de porte-vélo pour toit installés à peu près parallèlement sur le toit de la voiture.

Il faut démonter la benne du cargobike, enlever la pédale "du bas"et mettre le guidon parallèle au cadre, les poignées tournées vers "le haut".
Ensuite il faut hisser (se faire aider pour cette manipulation et mettre une couverture sur le toit évite d'abimer la voiture) le vélo brouette sur le toit, le coucher en faisant reposer les supports de la benne dans un des rails et le porte bagage dans l'autre.
Le guidon est attaché à la barre tranversale. Si la voiture n'en possède pas le vélo repose alors sur le toit, je pense qu'il faut alors prévoir une protection.
Ensuite il suffit d'arrimer le tout à l'aide de sandows ou de sangles. Attention en ouvrant le coffre car le vélo dépasse derrière.

Le procédé a été testé sur un aller-retour de 900 km, sans problème.

Quelques photos valent mieux qu'un long discours je vous joins des photos du vélo une fois posé sur le toit sans les attaches."

Merci 2rouesdoudous pour l'info et les photos

2 commentaires:

Deuxrouesdoudous a dit…

Je suis très fier d'apparaitre sur le site qui devrait être reconnu d'utilité publique : tous en cargobike !!!

Nicolas a dit…

Possédant aussi un cargobike depuis peu, je m'étais posé la même question du transport de ce vélo en voiture.

Je lance donc une idée folle s'il y a des bricoleurs par ici: L'idée consisterait à attacher le cargobike à l'arrière de la voiture comme une remorque.

Les américains font cela avec leur voiture à l'arrière de leur camping-car.

Pour le cargobike, la roue avant serait en l'air, solidaire de la voiture, et la roue arrière au sol. Évidemment, cela suppose que la roue arrière peut supporter de rouler à une certaine vitesse, disons 90km/h. Il faut aussi que le vélo ne saute pas sur la moindre bosse (non suspendu).

Cette solution serait valable pour les petits trajets (usure du pneu), car elle permettrait, une fois le système au point, de fixer le vélo en 2 min, voire moins!
On pourrait même laisser des affaires dans le bac.

A tester sur parking pour commencer.
Le point le plus complexe à mettre au point à mon avis, c'est l'aspect légal! Faudrait-il faire homologuer cela aux mines?