mardi 27 mai 2008

La draisienne - de 2 à 6 ans

Les enfants sont devenus grands, ils vont maintenant apprendre à faire du vélo.

Mon conseil pour réussir ce grand saut en avant, c'est de ne surtout pas utiliser de petites roues, appelées bizarrement stabilisateurs : elles ont plutôt tendance à faire basculer le vélo...

Dans un premier temps, munissez vous d'une draisienne ou laufrad en allemand. C'est un vélo sans pédale, muni ou non de freins selon les modèles. Arthur et Jules appellent leur modèle "la moto coccinelle". Avec cet engin, l'enfant va trouver progressivement son équilibre en se laissant rouler le long d'une pente douce. Pas de chute car l'assise est très basse et les pieds sont toujours là pour rétablir l'équilibre en cas de besoin.

Après quelques semaines de descentes intensives tous les mercredis et week-end, l'enfant aura enfin trouvé le truc.

Quand l'enfant se sentira prêt, il pourra passer sur son premier vélo.

Pour la draisienne, comptez environ 40 € pour un modèle de base. Les freins sont une option dont on peut se passer assez facilement, mais ça a tendance à user les chaussures...

La draisienne pourra être utilisée jusqu'aux 6 ans de l'enfant, en parallèle avec son vélo à pédales, en particulier quand tout la famille se promène à pied dans le quartier. C'est donc un investissement qui vaut le coup.


8 commentaires:

Vélo électrique a dit…

100% d'accord.

Mon fils a eu un vélo sans pédales pour ses deux ans, et c'est le succès total: il adore.

Après deux semaines, il sait déjà lever les pieds pour faire quelques mètres sans toucher le sol, et file à toute vitesse.

Il a fait quelques petites chutes, mais la plupart du temps le vélo tombe alors que mon fils reste debout, et les deux rares fois où il a fini les mains par terre, il est reparti illico sans se plaindre.

nl5n a dit…

En ce qui me concerne, j'ai acheté un tout petit vélo à ma fille de 3 ans (qui est assez grande en taille) avec dans l'idée de le transformer en draisienne le temps qu'elle apprenne l'équilibre.

J'ai donc démonté le pédalier et la chaine.

Cependant, la selle était trop haute pour que ma fille puisse se tenir debout avec le vélo entre les jambes.
J'ai donc enlevé la selle, et rajouté une balle de tennis trouée au bout du tube de selle.

Elle peut désormais se tenir debout
"au dessus" du vélo, mais elle n'arrive toujours pas très bien à marcher ou courir avec le vélo entre les jambes (ce qui est en quelque sorte l'objectif de la draisienne).


J'ai réalisé qu'il faut que la selle soit vraiment très basse et j'envisage du coup l'achat d'une draisienne.

Je voulais donc signaler à ceux qui veulent transformer un petit vélo en draisienne qu'il faut que la selle soit réellement positionnable très bas en dessous de l'entrejambe d'un enfant debout. Il ne faut pas hésiter à prendre un vélo très petit ou carrément acheter une vraie draisienne.

Anonyme a dit…

J'ai acheté début septembre une draisienne à ma fille. En 15 jours, elle a su faire du vélo sans roulettes. C'est extraordinaire de voir son enfant prendre son équilibre. Elle a 3 ans et 9 mois. Je recherche une draisienne plus petite pour sa soeur qui a 21 mois et qui a très envie d'essayer.
Valérie

Anonyme a dit…

Tu peux achetez en 2 eme main chez www.likebike.fr ou celui que nous avons achetez pour nos enfants chez www.bugabike.fr impeux chers mais garantie 3 ans.

Emilie a dit…

Je ne connaissais pas ce système, résultat, à 5 ans bien passés, il a toujours ses stab' !!!

Anonyme a dit…

Bonjour, je viens d'acheter une draisienne Puky à ma fille de 2 ans. Elle semble déjà l'adopter. Je me pose une question. Lorsque je me suis renseignée sur les draisiennes celle en bois de likeabike précisait qu'elle bloquait l'angle du guidon pour ne pas que l'enfant ne tombe en tournant trop fort. Sur la puky, le guidon peut faire un tour complet. Avez-vous déjà eu des chutes à causes de ça ou bien est-ce un détail??
Merci

Ronan a dit…

Bonjour,
pour le guidon qui tourne, aucun n'est jamais tombé à cause de ça, pour la simple raison qu'au début, l'enfant marche avec le draisienne entre les jambes et qu'au fur et à mesure où il prend de l'assurance et donc de la vitesse, il comprend que pour tourner, il faut surtout se pencher et pas tourner avec le guidon.

Les enfants qui utilisent les "dé"stabilisateurs ont eux tendance à tourner avec le guidon, d'où justement les nombreuses chutes observées au parc !!!
C'est donc plutôt sur les vélos avec "dé"stabilisateurs qu'il faudrait bloquer le guidon...

marie jo a dit…

je ne connaissais pas , mais je vais me renseigner